Déchets, Environnement

Fête des plantes

Jardinez sans pesticides et valorisez vos déchets avec la CAVEM et le SMIDDEV.


Les 1, 2 et 3 avril 2016 à la Fête des plantes, retrouvez les stands du service Développement Durable & Gestion des Déchets de la CAVEM et du SMiDDEV qui seront là pour vous renseigner sur leurs actions et vous donner des conseils sur le compost.
Vous saurez également tout sur les gestes simples à pratiquer au quotidien pour valoriser vos déchets et jardiner sans pesticides.

Recevez gratuitement un sac de compost ainsi que du paillage*

Chaque visiteur recevra gratuitement un petit sac de compost offert par la CAVEM. Ce compost est issu des déchets verts déposés à la déchèterie de Puget sur Argens et aux quais de transit des Issambres et de la Bouverie par les habitants et les espaces verts de ces communes.

* il est recommandé d'amener un sac pour le transporter.

→ Bénéficiez d'un composteur à 10 €
Depuis 2010, la distribution de composteurs aux habitants des villes membres du SMiDDEV se poursuit : plus de 3500 foyers en sont équipés. Pendant cette manifestation, les Conseillers du Tri informeront sur les modalités d'obtention d'un composteur et les astuces pour réussir facilement le compost dans son jardin !

 

Le saviez-vous ?

Chaque habitant du territoire produit 125 kg* de déchets fermentescibles par an (déchets alimentaires consommés et non consommés, petits déchets des jardins). Cela représente plus de 30 % de la poubelle de déchets ménagers !

Pratiquer le compostage permet de réaliser des économies :

  • d’un point de vue financier,
    une tonne de biodéchets triée permet de réaliser près de 115 € d’économie car le compostage évite la mise en décharge et ne nécessite donc pas de traitement ;

  • en terme d’impact environnemental,
    le compost amende durablement et sans engrais chimique les sols du jardin, évite l’achat de terreau et contribue à faire pousser des plantes en pleine forme.

* Adème-Modecom 2007

Les bons gestes

Réduire et valoriser ses déchets

Les déchets végétaux (feuilles mortes, tontes de gazon, tailles d’arbres, etc.) dit « déchets verts » ainsi que les déchets de cuisine d’origine végétale (épluchures, légumes ou fruits abimés, marc de café, etc...) qui n’ont pas reçu de traitement à base de pesticides peuvent être recyclés de plusieurs façons :

  • Compostés pour être transformés en un riche terreau utilisable sur vos plantations (véritable vitamine « D » pour vos plants, issus de la végétation locale et méditerranéenne).

  • Broyés pour être transformés en paillage à déposer au pied des plantes et des arbres (afin de retenir l’eau).

  • Déposés gratuitement pour les particuliers à la déchèterie.
    → Voir les déchèteries du territoire

Jardiner sans pesticides

Les pesticides sont les produits chimiques que l’on utilise en jardinage pour détruire les herbes indésirables, éviter les maladies et les nuisibles. La France en est le premier consommateur européen.

Près de 60% des nappes phréatiques seraient contaminées par les pesticides.
Entre 25 et 75% de pesticides épandus sont emportés par le vent.


Par de simples gestes, il est pourtant possible de s’en passer :

  • composter ses déchets verts pour le transformer en un terreau très nutritif pour le sol et les plantations,

  • utiliser du paillage afin d’économiser de l’eau et de protéger le sol contre l’érosion,

  • mettre en place un abri à insectes pour favoriser la présence d’insectes qui lutteront contre les parasites des plantes,

  • installer un nichoir à mésanges, prédateur naturel des chenilles processionnaires,

  • implanter des larves de coccinelles et de chrysopes pour limiter la prolifération de pucerons dans les lauriers roses.

Réalisation : Stratis