Développement durable, Eau, Energie

Inauguration de HELIO, une solution innovante et écoresponsable de production d'eau potable

Produire de l'eau potable à partir d'eau impropre à la consommation c'est aujourd'hui possible grâce à ce nouveau système qui utilise 100% d'énergies renouvelables.


Un démonstrateur pilote développé par la société Marine Tech a été implanté sur la promenade du Jardin Bonaparte à Saint-Raphaël, ville partenaire du projet. Il est composé de sphères qui transforment l'eau de mer récupérée directement sur place en eau potable prête à être consommée.

Cette "ferme" pilote a été inaugurée ce mardi 24 octobre 2017 en présence de Roland BERTORA, Président de la CAVEM, Thierry CARLIN, Président Directeur Général de la société Marine Tech, et d'élus de la CAVEM, des communes du territoire, et de la région PACA.

Engagée en faveur du développement durable, la CAVEM a accompagné la mise en place de cette expérimentation. La société Marine Tech est également soutenue par la Région PACA, BPI France et l'Union Européenne.

Un enjeu sanitaire mondial

L'objectif du système HELIO est de répondre à la problématique du manque d'eau, première cause de mortalité dans le monde qui concerne 780 millions de personnes.

HELIO est un système peu coûteux et 100% autonome qui utilise uniquement des énergies renouvelables telles que le soleil, le vent et les vagues.

Chaque sphère peut traiter tout type d'eau impropre à la consommation (mer, lacs, étangs, rivières) et fournir 10 litres d'eau potable par jour d'ensoleillement, soit les besoins d'une famille de 5 personnes. Elles ont une durée de vie de 30 ans minimum grâce à des matériaux durables et sont faciles d'entretien. Leur maintenance peut être effectuée directement par les utilisateurs.

Comment fonctionne HELIO ?

  • L'eau impropre est acheminée dans le module central par une pompe puis répartie dans chaque sphère ;
  • Des micro-gouttelettes se forment par évaporation grâce au rayonnement solaire et coulent au bas de la sphère ;
  • L'eau ainsi distillée et potable peut être consommée.

L'implantation d'un site de fabrication de ces sphères est prévue pour mai 2018 dans le Var.