Sport

Le SRVVB mise sur sa jeunesse

  • © Marlene Kuhn-Osius
  • © Marlene Kuhn-Osius
  • © Marlene Kuhn-Osius

 

Pour cette nouvelle saison, le Saint-Raphaël Var Volley-Ball (SRVVB) continue de miser sur sa jeunesse avec une moyenne d’âge de 23 ans dans son effectif et souhaite avoir de plus en plus de Française. Sur les onze joueuses qui composent le groupe varois, sept sont de nationalité française. Un changement important par rapport aux saisons précédentes qu’assume pleinement le coach du SRVVB. « C’est une volonté du club et de ma part. Je souhaite mettre en avant la formation française. On a souvent considéré ces joueuses comme des seconds couteaux. Les Françaises ont des qualités, il faut savoir les mettre en avant. Cinq de nos joueuses sont en équipe de France et c’est une volonté du club de les accompagner au maximum pour les Jeux Olympiques 2024, » explique Alexis Farjaudon coach du SRVVB.

Rendez-vous ce samedi à la salle Pierre Clère

Anne-Laure Margirier, Margaux Bouzinac, Clémence Garcia, Fantine Gatard ainsi que la joueuse hollandaise Lynn Blenckers viennent renforcer l’effectif. Pour cette saison 2020-2021, 15 clubs composeront le championnat. Alexis Farjaudon souhaite d’abord assurer le maintien avant d’espérer une meilleure place que le neuvième rang de l’an passé. Les Raphaëloises ont commencé leur championnat le week-end dernier avec une défaite 3 manches à 2 face à Aix Venelles. Une belle performance face aux récentes gagnantes de la Coupe de France qui permet au SRVVB de récolter son premier point de la saison. Pour découvrir le nouvel effectif raphaëlois, rendez-vous ce samedi à 19h00 à la salle Pierre Clère lors de la réception de Marcq-en-Barœul.