Environnement

Signature de la convention de partenariat avec la Protection Judicaire de la Jeunesse et le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation

La mise en place de ce partenariat permet de donner à des personnes majeures ou mineures condamnées à des peines de Travail d’Intérêt Général (TIG) ou à des mesures de réparation, un cadre pour exécuter leur peine.


Le service environnement de la CAVEM au travers de la cellule Natura 2000 a besoin ponctuellement de main d’œuvre pour la réalisation de chantiers sur le massif de l’Estérel. Cela a été le cas notamment lors du chantier d’enlèvement de 5 tonnes de plantes invasives sur des zones du littoral dont l’accès est difficile et où il a fallu intervenir manuellement sur chaque pied repéré et les évacuer à dos d’homme étant donné la fragilité du milieu.

Une alternative volontaire à la peine d'emprisonnement de courte durée

Le vendredi 16 janvier 2015, le Président de la CAVEM, Georges GINESTA, les maires et élus communautaires représentants les cinq communes de l’agglomération, M. Paul MADY, Directeur Pénitentiaire d'Insertion et de Probation de Draguignan et Mme Christiane BUONAVIA, Directrice Territoriale de la PJJ du Var ont proposé un cadre pour la réalisation de chantiers éducatifs à l’attention de jeunes, sous main de justice, placés sous la responsabilité du Service Territorial Educatif en Milieu Ouvert.

Cette mesure permet d’accueillir une personne condamnée et de lui faire effectuer une activité utile pour la société, elle constitue une réponse pénale à la fois réparatrice et socialisante. C’est une alternative volontaire à la peine d’emprisonnement de courte durée qui préserve l’insertion sociale et professionnelle de la personne condamnée, en fonction de sa personnalité et de la nature des faits qui lui sont reprochés.

Cette action permettra de donner une réponse locale à des initiatives d’insertion de jeunes en difficulté.