Gestion des espaces naturels

La conservation des habitats naturels et la préservation des espèces animales et végétales protégées font partie des préoccupations de la CAVEM et de la mission de la Cellule Intercommunale de Biodiversité.


Actuellement la Cellule Intercommunale de Biodiversité (CIB) assure la protection et la mise en gestion d’un corridor écologique intégrant les zones naturelles attenantes au quartier des Veyssières à Saint-Raphaël afin de garantir la préservation dans le temps des espèces protégées qui y sont recensées.

La mission de la CIB inclut aussi l’élaboration de dossiers de dérogation à la destruction d’espèces protégées si elles interfèrent avec un projet urbain d’intérêt public majeur ainsi que le suivi des mesures compensatoires imposées en contrepartie par l’autorité préfectorale.

Interventions techniques réalisées par la CIB :

  • Transplantation d’une partie des spécimens de canne de Fréjus (aussi appelée « canne de Pline ») depuis la Gabelle à Fréjus jusque dans le bassin d’orage du Castellas. Opération liée à la réhabilitation du quartier de la Gabelle.

  • Restauration de la fraction dégradée de la station de canne du centre Kerjean de Fréjus.

  • Enlèvement des spécimens de canne de Fréjus interférant avec l’aménagement d’un carrefour giratoire sur l’avenue André Léotard et réimplantation manuelle de la plante au centre Kerjean.

  • Gestion d’espaces naturels du territoire favorables à la tortue d’Hermann : débroussaillement manuel et sélectif en période d’hibernation des tortues.

  • Encadrement écologique du chantier de sécurisation d’un remblai sur Epsilon II à Saint-Raphaël pour le transfert de 150 m² de canne : préparation de la zone de transplantation, prélèvement, transport et réimplantation de l’espèce au bassin d’orage du Peyron à Saint-Raphaël.
  • Chantiers "espèces invasives" pour élimination de plantes exotiques envahissantes au Cap Dramont à Saint-Raphaël (dont 13 tonnes de Figuiers de Barbarie et de Griffes de Sorcières) et restauration d’habitats littoraux d’intérêt communautaire en collaboration avec la cellule Natura 2000.
    •  Le 16 janvier 2015, un partenariat signé entre la CAVEM, la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) et le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP) a permis à 22 personnes condamnées à des travaux d'intérêts généraux de participer à ces chantiers.

Informations annexes au site