Un aménagement exemplaire

La CAVEM gère l'aménagement du territoire dans les domaines du foncier et de l'immobilier toujours en adéquation avec les besoins des activités. Elle poursuit son soutien au développement économique des parcs d'activités, de la création d'entreprises et du commerce de proximité.

 

Secteur du Capitou


Cette démarche se traduit par :

  • La maîtrise de la collectivité
    • Avec une équipe dédiée
    • —Une connaissance du territoire et de ses possibilités
    • —Une connaissance fine du tissu économique
    • —Des choix à opérer : quelles activités, quels emplois
    • —Les impacts en termes de logement, de services publics, d’équipements, de formation.
  • Le montage d’opérations
    • Identification des sites à enjeux
    • Inventaire Faune/Flore
    • Maîtrise foncière
    • Etudes préalables nécessaires
    • Choix du mode juridique d'aménagement
    • Obtention des autorisations
    • Organisation des procédures d'enquêtes publiques
    • Choix du mode de portage
    • Viabilisation des terrains
  • La commercialisation des parcs d’activités
    • Communication
    • Etudes des demandes des prospects
    • Négociations et visites de sites
    • Compromis et actes notariés
  • La gestion des parcs d’activités
    • Travaux supplémentaires, entretiens et réparations
    • Assistance aux A.S.L
    • Suivi respect cahiers des charges et règlements
  • Une méthodologie
    • L'aménagement
    • —La maîtrise foncière
    • —Les études de faisabilité
    • —Le volet financier
    • —Le volet urbanistique
    • —Les autorisations réglementaires
    • —La réalisation ou la délégation
    • —La conception
    • —La réalisation
    • —La commercialisation
    • Le bilan positif

Aménagements à venir :

  • Pôle Habitat Est Eco Hameau du Safari :
    Des logements pour actifs ainsi qu'un lot d'entreprises pourront être aménagés par la CAVEM sur les 7 hectares de la réserve foncière située quartier du Capitou au nord-est du Pôle Production.
  • Désenclavement du parc d'activités Les Garillans à Roquebrune-sur-Argens :
    Des études environnementales et techniques sont actuellement menées.
    • Budget prévu pour le projet en 2016 : 800 000 euros.