Déchets verts

Les déchets verts sont les restes de végétaux provenant de l'entretien des jardins et de la taille des haies : branches coupées ou mortes, feuilles, tontes de gazon, fleurs fanées, etc.


Valorisez vos déchets verts

La revalorisation de vos tontes de gazon, feuilles, branchages, plantes, permet de réduire les volumes de vos déchets. Pour cela vous pouvez déposer vos végétaux en déchèteries et quais de transit. Vous pouvez aussi composter une partie de vos végétaux ou vous en servir comme paillage.

Pensez au compost et au paillage pour votre jardin

Incorporé à la terre, le compost améliore la structure du sol et permet aux racines de mieux se développer. Utilisé en paillage, il permet de retenir l'eau et limite la prolifération d'herbes "sauvages" autour de vos plantes.

  • Compost "maison" : Produisez vous-même votre compost en valorisant également vos déchets de cuisine.
    → En savoir + : Déchets compostables

  • Procurez-vous du compost en déchèterie : La déchèterie de Puget sur Argens vous propose du compost issu du broyage des déchets verts des villes de Puget sur Argens et Roquebrune-sur-Argens (50 € la tonne)

Zoom sur le site de valorisation des déchets verts de la Poudrière

Le site de la Poudrière, situé à Puget sur Argens est ouvert depuis le 1er juin 2016. Les déchets verts des déchèteries du territoire y sont compostés ou valorisés en bois énergie.

Après une "maturation" du compost entre 3 et 5 mois, une partie de celui-ci est vendue aux agriculteurs et aux professionnels locaux. Le restant est restitué aux communes.

En plus de s'inscrire dans une politique de développement durable, ce site permet à la CAVEM et au SMiDDEV de réaliser des économies. En effet ce traitement coûte 2 fois moins cher par rapport à un enfouissement.

La quantité annuelle moyenne de déchets verts générés est de 70 kg/habitant.

Brûlage des déchets verts

Conformément à l’arrêté préfectoral du 16 mai 2013 il est interdit de brûler les déchets verts sur l’ensemble du département du Var pour des raisons de santé publique.

Autorisations exceptionnelles :

  • Les agriculteurs et les forestiers peuvent brûler les déchets végétaux en période verte en l’absence de vent et en période orange après déclaration en mairie.

  • L’élimination d’organismes nuisibles tels que le charançon rouge du palmier ou le chancre coloré du platane est permise sans formalités en période verte en l’absence de vent et en période orange après déclaration en mairie.

  • Pour faciliter le débroussaillement obligatoire pour tout propriétaire d’un terrain situé à proximité d’une forêt.
    Le brûlage de déchets verts est autorisé en période verte en l’absence de vent et en période orange après déclaration en mairie.

  • Des dérogations préfectorales exceptionnelles peuvent être accordées en période rouge, par des motifs d’intérêt général adressés à la préfecture au moins 3 semaines avant la date prévue.

  • L’emploi des cheminées, des feux de cuisson, des barbecues fixes à l’intérieur ou attenant aux habitations et les feux d’artifice sont permis aux propriétaires sur leur terrain en périodes verte et orange, en respectant les règles de sécurité :
    • zone débroussaillée,
    • pas de feu en direction des arbres,
    • surveillance permanente du feu,
    • extinction après usage.