Economie, Environnement

Des vergers expérimentaux pour relancer la production fruitière

  • © CAVEM - Christine Delville
  • © CAVEM - Christine Delville
  • © CAVEM - Christine Delville
  • © CAVEM - Christine Delville
  • © CAVEM - Christine Delville

Pour favoriser un large choix de produits locaux de qualité, la CAVEM souhaite relancer la production arboricole fruitière notamment de cerisiers et d’abricotiers dans la basse vallée de l’Argens.

La CAVEM engagée dans un programme de reconquête agricole

Pourtant très prisés par les consommateurs, cerises et abricots locaux ne sont plus proposés à la vente. Depuis de nombreuses années les cerisiers et abricotiers ne sont plus cultivés sur les terres du territoire car, trop fragiles, ces arbres fruitiers ne résistaient pas au réchauffement climatique, aux inondations et aux nuisibles ravageurs. Un projet de vergers expérimentaux est actuellement mené par la CAVEM et la Chambre d’Agriculture du Var sur deux exploitations mises à disposition par les agriculteurs à Fréjus et Roquebrune-sur-Argens. « Il s’agit d’un projet qui s’inscrit dans une vision globale de reconquête agricole de la basse vallée de l’Argens, avec la mise en place de la plateforme de circuit court et des hameaux agricoles », souligne Martine Bouvard, Vice-Présidente de la CAVEM déléguée à l’Agriculture.

150 arbres fruitiers déjà plantés

Afin proposer de nouveau une production issue de l‘agriculture locale, l’expérience permettra d’étudier le comportement et le développement des différentes variétés d’arbres fruitiers pour déterminer les meilleures conditions pour relancer la production sur les terres susceptibles de subir des inondations. « Plusieurs variétés de cerisiers et d’abricotiers ont été plantées de façon quasi-scientifique pour expérimenter leur résilience par rapport aux inondations et pouvoir proposer des fruits « direct producteur » adaptés à la consommation » explique Martine Bouvard venue assister à la mise en terre des 150 premiers arbustes.