Lutte contre les inondations

Le fleuve de l’Agay sécurisé pour protéger les habitations raphaëloises

© Estérel Côte d'Azur Agglomération - Christine Delville

Au titre de sa compétence Gestion des Milieux Aquatiques et Préventions des Inondations (GEMAPI) Estérel Côte d’Azur Agglomération est notamment chargée de l’entretien des cours d’eau. La Communauté d’agglomération dispose néanmoins du soutien des villes qui réalisent certains travaux. A Saint-Raphaël, la commune a procédé à des travaux de restauration de l’Agay.

Ces travaux très attendus ont commencé en décembre 2020 après six années d’études techniques et environnementales exigées par l’Etat. Ils ont consisté en un renforcement des berges de l’Agay par un remblai de 30 000m3 de terre et divers enrochements. Le fleuve est à l’origine d’inondations répétées ce qui pourrait conduire à un risque d’effondrement. Le renforcement des berges sur les deux rives a été réalisé sur 500 mètres. Tout en protégeant les habitations, cela a permis de rendre à l’Agay son lit initial qui avait été détourné autrefois pour sauvegarder les terres agricoles en aval. Le débroussaillage, l’élagage et parfois l’abattage de végétaux a été inévitable et des plantations ont été réalisées pour restaurer et recréer des milieux naturels. Celles-ci visent également à stabiliser les nouveaux talus.

Le gué du Pas de la Charrette retenait les embâcles et entravait l’écoulement de l’eau en période de crue. Celui-ci a été remplacé par trois rangées de grands cadres préfabriqués qui constituent un petit pont, beaucoup plus efficace d’un point de vue hydraulique.

Le coût des travaux s’élève à environ 1,2 million d’euros financés par la Ville, l’Agence de l’Eau, le Département et par les propriétaires.

L’entretien des cours d’eau pour lutter contre les inondations
Depuis le 1er janvier 2018, les cours d’eau sont gérés par Estérel Côte d’Azur Agglomération dans le cadre de la GEMAPI. Leur entretien reste cependant l’affaire de tous. Chaque propriétaire de cours d’eau, qu’il soit public ou privé, doit respecter le code de l’environnement. L’entretien des cours d’eau est une action prioritaire en matière de prévention des inondations. Près de 220 kilomètres de cours d’eau sont recensés sur le territoire.

 

Chiffres clés :

11 kilomètres de long pour l’Agay

1,2 million d’euros de travaux

3 crues historiques en 2011, 2015 et 2019