Santé

Motion des Maires du Var en faveur des services hospitaliers de l’Est-Var

Réunis le 21 décembre en conseil d’administration sous la présidence d’Hubert Falco, les Maires du Var ont voté une motion dans le prolongement de l’annonce de la fermeture du service des urgences de nuit du centre hospitalier de la Dracénie. Cette motion insiste sur les conséquences dramatiques de cette décision prise le 29 octobre dernier et ses incidences sur les services hospitaliers de l’Est-Var.

 

Cette motion liste des actions à mener au niveau local et dans l’immédiat :

 - Imposer un dialogue préalable avec les élus aux instances de santé (ARS, GHT et Direction des établissements hospitaliers) pour toutes les décisions structurantes ayant des conséquences sur les territoires,

 - Appeler par tous les moyens à une solidarité nationale en guise de ressources humaines médicales et paramédicales,

 - Mettre en place, sans délai, une direction unique pour les hôpitaux de l’Est-Var afin d’améliorer l’efficacité des décisions,

 - Pérenniser le dispositif de prime territoriale afin de rendre plus attractifs les hôpitaux les plus en difficulté dans une logique de solidarité,

 - Aider le SDIS du fait des conséquences financières en termes d’augmentation des transports des personnes du fait de la fermeture des urgences de Draguignan,

 - Améliorer la coordination de la médecine de ville libérale avec les hôpitaux et améliorer le lien avec les cliniques. A ce propos et pour soulager le secteur hospitalier il apparaît souhaitable que la création des maisons de santé pluriprofessionnelles soit favorisée en allégeant les contraintes administratives imposées pour leur création,

 - Etre étroitement associés à la réalisation des promesses d’investissement annoncées le 20 décembre 2021 par le Gouvernement, en lien avec la Région.


Par cette motion, les Maires ont également réaffirmé leur total soutien aux personnels soignants et leur solidarité.

 

Des promesses d’investissement pour le CHI

En effet, dans le cadre du Ségur de la Santé, l’Agence Régionale de la Santé (ARS) a présenté le 20 décembre dernier sa stratégie d’investissements dans laquelle est annoncée une aide de 15,6 millions d’euros en faveur de l’extension et de la mise aux normes du service des urgences du Centre Hospitalier Intercommunal.