Eau

Questions à Jean-Paul Reggiani, 4e Vice-Président délégué à l’eau et à l’assainissement

© Michel Johner

Estérel Côte d’Azur Agglomération gère la distribution de l’eau, la collecte et le traitement des eaux usées et des eaux pluviales urbaines sur le territoire. Tout un processus est mis en place pour recevoir l’eau au robinet. Jean-Paul Reggiani gère cette délégation pour l’agglomération. Présentation.

 

Monsieur le Vice-Président, pouvez-vous nous présenter vos délégations ?
Ma délégation s'occupe de l'eau, de l'assainissement et des eaux pluviales urbaines.

Le Syndicat des Eaux du Var Est (SEVE) assure la production, le traitement ainsi que l’adduction de l’eau potable et l’agglomération s’occupe du stockage et de la distribution sur l'ensemble des communes du territoire de Fréjus, Saint-Raphaël, Roquebrune-sur-Argens, Puget sur Argens et Les Adrets de l'Estérel.

Le service est organisé par commune et par spécialité : l’eau potable, l’assainissement et les eaux pluviales urbaines. Un suivi journalier est effectué avec les différentes Délégations de Service Public c'est-à-dire avec les entreprises qui entretiennent les réseaux existants ainsi que la mise en place de réseaux neufs qui répondent aux dernières lois sur l'eau. Sur le territoire de l’agglomération, il existe 46 réservoirs et 981 kms de réseau d’eau potable, 5 stations d’épuration et 677 kms de réseau de collecte d’eaux usées.

 

Quels sont les points forts et les points d’amélioration dans ce domaine ?

Je souhaite appliquer le Pacte de Gouvernance au service des administrés avec le suivi particulier des différents schémas directeurs d'alimentation en eau potable.

Différentes investigations sont menées sur des travaux d'amélioration des réseaux existants et ceux à créer. En 2020, c’est 13,5 millions de m3 d’eaux usées qui ont été traitées.

 

Quelles réalisations envisagez-vous au cours de votre mandat ?
Je souhaite regrouper l'eau pluviale urbaine, encore à l'étude, afin de mutualiser les moyens et les techniques.  Aussi, il s’agit d’améliorer les relations avec le SEVE et ses services pour avoir une vision des eaux potables et de leur gestion depuis leurs différentes sources.

En termes de ressources humaines, je veux harmoniser et adapter ; par exemple, en regroupant le service d'assainissement privé non collectif.

J’envisage également de réaliser un état des lieux des pollutions toxiques sur le territoire de l'agglomération.

Il est nécessaire de rapprocher les services de la communauté d'agglomération des citoyens, en mutualisant les moyens entre les différents services, les prestataires intervenant sur le territoire et même au-delà avec un rapprochement entre le contrat de territoire de l’agglomération et celui de la Baie de l'agglomération de Cannes Pays de Lérins.

En 2020, l’agglomération a signé le contrat de territoire petit cycle et grand cycle de l’eau. Il se compose de 47 actions pour un montant de près de 17 millions d’euros dont 33 % sont financés par l’Agence de l’Eau.

Actuellement, nous finalisons les différents schémas directeurs d'alimentation en eau potable de l'ensemble des communes.

Concernant les réalisations, le nouveau réservoir du Super Planestel aux Adrets de l’Estérel est terminé. Il permet d’augmenter le volume de stockage pour améliorer la desserte en eau de certains quartiers aussi bien pour des besoins domestiques que pour la défense incendie.

Par ailleurs, en collaboration avec le Syndicat Intercommunal pour la Protection du Massif de l'Estérel, il est envisagé la possibilité de rénover, dans le cadre de la Loi sur l'eau, les lacs et les retenues d'eau dont les barrages sont vieillissants ou dangereux notamment le lac de l’Avellan, le lac des 3 Vallons et le lac de l'Ecureuil.