Lutte contre les inondations

Un engagement permanent pour un territoire mieux protégé

© Estérel Côte d'Azur Agglomération - Christine Delville

Le territoire d’Estérel Côte d’Azur Agglomération est vulnérable aux inondations parce qu’il subit des phénomènes pluvieux imprévisibles et récurrents.

Dans le cadre de sa compétence Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations, la Communauté d’agglomération fait de la lutte contre les inondations un sujet prioritaire de la mandature. Ainsi, elle intervient sur tout le territoire pour assurer de multiples missions : entretien des ouvrages hydrauliques (barrages et bassins écrêteurs de crue, digues et canaux), réalisation de travaux de protection, veille météorologique, surveillance et entretien des cours d’eau.

Les travaux du bassin de Vaulongue vont bientôt débuter
Estérel Côte d’Azur Agglomération est engagée dans un programme d’Actions de Prévention contre les Inondations (PAPI). Il permet de mener une politique globale pour prévenir les risques inondations et pour réduire leurs conséquences sur le territoire. Ce PAPI permet à la Communauté d’agglomération d’investir dans d’importants travaux de protection. Ainsi, sur le secteur de La Palud à Fréjus, les travaux de remplacement du pont de la Garonnette se terminent. Ils seront complétés l’année prochaine par la réalisation d’un système d’endiguement. Deux ouvrages vont être réalisés à Saint-Raphaël pour atténuer l’impact des crues sur les secteurs urbains de la ville. Les installations du chantier du bassin de Vaulongue débuteront fin 2021. Les travaux du barrage de l’Aspé sont prévus en 2022.

Protéger la basse vallée de l’Argens
La protection de la basse vallée de l’Argens représente un enjeu majeur. Dans le cadre du PAPI de l’Argens et des Côtiers de l’Estérel, des travaux réalisés sur le seuil des Iscles à Roquebrune-sur-Argens vont permettre un meilleur écoulement de l’Argens. « Il est primordial de requalifier et de prioriser les actions essentielles du PAPI afin de réduire de manière notable les inondations dans la basse vallée. Il en va de la sécurité de la population et de la survie économique de notre territoire. Lequel est malheureusement trop souvent soumis aux aléas. Nous en subissons les effets chaque année, » insiste Jean Cayron, 3e Vice-Président de la Communauté d’Agglomération et Maire de Roquebrune-sur-Argens.

Actuellement, des travaux sont en cours pour abaisser le seuil du Verteil ce qui permettra également d’optimiser l’écoulement du fleuve. Enfin, afin d’apporter une aide aux habitants confrontés aux inondations, des diagnostics de vulnérabilité vont être proposés. A la demande d’un particulier, un professionnel viendra identifier des mesures de protection à mettre en place. Un accompagnement sera proposé afin de déposer un dossier de demande de subvention pour financer la réalisation des travaux.

Chiffres clés :

220 kms de cours d’eau à contrôler
9 millions d’euros consacrés en 2021 aux dépenses d’équipements pour la Gestion des Milieux Aquatiques et la Prévention des Inondations
3 barrages + 1 bassin écrêteur
8 kms de système d’endiguement sur le Reyran