Environnement

Une délégation de pêcheurs estoniens découvre le cantonnement de pêche du Cap Roux

  • © Estérel Côte d'Azur Agglomération - Christine Delville
  • © Estérel Côte d'Azur Agglomération - Christine Delville

Dans le cadre d’un programme d’échanges et de coopération financé par le Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche, l’Association pour la Pêche et les Activités Maritimes (APAM) a accueilli un groupe de pêcheurs artisanaux estoniens. A cette occasion, une visite du cantonnement de pêche du Cap Roux a permis de leur présenter les actions entreprises autour de cette aire marine protégée par la prud'homie de pêche de Saint-Raphaël, l’APAM, l'Association du Cantonnement de Pêche du Cap Roux, l’observatoire Marin d’Estérel Côte d’Azur Agglomération…Les pêcheurs estoniens ont également rencontré les pêcheurs locaux du Vieux-Port de Saint-Raphaël afin d’échanger sur leur métier, leur technique de pêche, les méthodes de vente du poisson…

Programme « Cap Roux 2023 » : maîtriser les usages pour préserver la réserve

L’Observatoire marin de la Communauté d’agglomération est engagé dans le programme « CAP ROUX 2023 », composé de deux modules : « ÉCO CAP ROUX » et « PESCA CAP ROUX ». Ce projet mené sur 3 ans en collaboration avec les acteurs locaux du territoire permet de préserver et de valoriser ce site remarquable d’un point de vue écologique et économique.
Le premier module « ÉCO CAP ROUX » a pour finalité de proposer un outil de gouvernance durable pour le cantonnement de pêche du Cap Roux. Parallèlement, le second module, « PESCA CAP ROUX », adopte une approche pluridisciplinaire, à travers la réalisation d’une étude de fréquentation et d’une étude écologique acoustique ainsi qu’une évaluation des services économiques marins du cantonnement de pêche du Cap Roux.

450 hectares de réserve marine protégée au Cap Roux

Le cantonnement de pêche du Cap Roux est une réserve marine de 450 hectares, situé au pied du massif de l’Estérel et créé à l’initiative de la Prud’homie de pêche de Saint-Raphaël en 2003.  Bénéficiant de la superficie la plus grande de la mer Méditerranée, ce cantonnement est également intégré au site marin Natura 2000 Estérel. La réglementation de cette zone interdit toute forme de pêche. Seules les activités telles que la plaisance, la plongée sous-marine et la baignade y sont autorisées afin de protéger le milieu marin et la reproduction des espèces tout en assurant la pérennité de la pêche côtière. Ce site, considéré comme un haut lieu de la biodiversité, héberge 80 espèces dont certaines sont présentées comme rares ou menacées. De nombreux habitats naturels y sont recensés tel que l’herbier de posidonie. Cette diversité tant faunistique que floristique est une source de richesse économique pour les pêcheurs ainsi que pour les activités nautiques.