Le schéma Directeur Vélo Intercommunal

Afin d’améliorer les conditions de circulation des vélos sur le territoire, Estérel Côte d’Azur Agglomération a adopté le 13 décembre 2021 son Schéma Directeur Vélo intercommunal.

Aujourd’hui, seulement 1 % des déplacements du territoire se font à vélo et l’objectif des années à venir est de tripler ce chiffre.

Inscrit dans le Pacte de gouvernance, le schéma directeur vélo a pour ambition de sécuriser les déplacements à vélo sur le territoire grâce à la création d’un maillage intercommunal des aménagements cyclables et à l’harmonisation des actions portées par les communes membres.

Elaboré au terme d’une large concertation avec les communes membres et les usagers*, le schéma directeur vélo de la Communauté d’agglomération propose une stratégie collective de développement pour la période 2022-2036 et 782 tronçons à créer ont été identifiés. La première phase qui se déroulera de 2022 à 2026 devrait permettre la création de 105 kilomètres cyclables, la deuxième de 2027 à 2031 permettra la création de 78 nouveaux kilomètres et enfin la dernière phase de 2032 à 2036 verra naître 183 kilomètres pour porter à 442 le nombre de kilomètres linéaires cyclables sur le territoire. Ainsi, la future Promenade des Bains, qui reliera la base nature de Fréjus au port de Santa-Lucia, à Saint-Raphaël, verra la mise en place d’une mobilité douce de 7,7 kilomètres dont 5,5 kilomètres en site propre. Outre les aménagements le schéma directeur vélo prend également en compte les services complémentaires comme l’aide à l’achat, la réparation, la signalétique et le stationnement cyclable... La validation du schéma directeur vélo intercommunal permet aux communes et à la Communauté d’agglomération de candidater aux différents dispositifs de subventions, dans le cadre de la réalisation d’aménagements cyclables.

* Une enquête sur les attentes des usagers lancée entre le 8 mars et le 14 avril 2021 a permis de collecter plus de 1 350 réponses. 

 

Profitant d’un climat exceptionnel tout au long de l’année et d’un relief bénéfique, Estérel Côte d’Azur Agglomération souhaite développer la part des déplacements réalisés à vélo sur son territoire

Le Schéma Directeur Vélo doit permettre de répondre aux différents types d'usages identifiés (quotidien, loisirs, sportifs, touristiques) et aux problématiques actuelles du maillage cyclable (coupures, discontinuité, insuffisance, dangerosité…).  

Les enjeux sont multiples. Il permet de favoriser l’usage du vélo au quotidien et ainsi : 

  • de répondre aux demandes des usagers en matière d’itinéraire, de sécurité, de jalonnement, de stationnements vélos et de station de recharges électriques ; 
  •  d’atteindre les objectifs en matière d’émission de gaz à effet de serre du Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) ; 
  •  d’améliorer le trafic routier congestionné en été et aux heures de pointes. 

 

Il contribue aux objectifs de diminution de l’empreinte environnementale du territoire avec : 

  • une baisse de 29% des émissions des gaz à effet de serre du secteur du transport à l’horizon du 3e bilan carbone (2024-2028) par rapport à 2013 ; 
  • un abattement de 17% à 24% des émissions en 2024 par rapport à l’état initial. 

 

En matière de changement de comportement de mobilité les objectifs sont ambitieux et visent à augmenter drastiquement le nombre de déplacements réalisés en modes actifs (formes de transport de personnes, et parfois de biens, qui n'utilisent que l'activité physique humaine comme source d'énergie), pour atteindre 27% en 2025. 

En 2017, la mobilité active représentait 6,7% des déplacements sur le territoire intercommunal (INSEE RP 2017). 

 

Informations annexes au site